Le cerveau humain à la faculté incroyable de se concentrer sur un sujet bien précis, et de faire abstraction de tout ce qui peut l’entourer.

Dans bien des cas, cette faculté est très pratique : Dans un parc d’attraction, avec des dizaines d’enfants qui jouent, vous êtes capable de focaliser votre attention sur votre enfant, et de le surveiller pour intervenir en cas de besoin.

Mais en photographie, cette faculté de votre cerveau peut desservir la composition de vos photos. Si lors de la prise de vue vous oubliez de prêter volontairement attention à l’environnement qui entoure votre sujet, il sera noyé au milieu d’objets qui n’ont rien à faire là. Ces objets brouillent la lecture de votre photo, et empêchent ceux qui la regardent d’identifier clairement votre sujet.

Et le pire dans tout ça, c’est que vous ne vous en apercevez même pas : Votre cerveau a pris le dessus. Il se concentre sur votre sujet, et fait abstraction de ce qu’il y a autour.

Et pour ne rien arranger, votre cerveau a de la mémoire. Même une fois devant votre ordinateur, en train de retoucher votre photo, si vous n’y faites pas attention, votre cerveau va continuer à faire abstraction de ce qui entoure votre sujet.

Pour améliorer vos compositions, vous devez donc prendre conscience de l’importance de l’arrière plan. Vous devez vous habituer à l’analyser consciemment et le faire lors de la prise de vue, mais aussi en post-production.

[bctt tweet=”En photo, l’arrière plan est aussi important que le sujet principal”]

Nous allons voir ensemble ce à quoi vous devez faire attention, et comment vous pouvez détacher volontairement votre sujet de votre arrière plan.

Commençons par le mauvais exemple

Voici une photo que j’ai prise en 2010. Les toulousains reconnaitront le pont Saint-Pierre et le Dôme de la Grave.

Promenade a toulouse : http://www.nicolascroce.com/portfolio/promenade-a-toulouse/

Quand j’ai pris cette photo, je dois vous l’avouer, jetais très fier de moi. J’aimais beaucoup les couleurs, la perspective du pont, la présence du dôme de la grave juste derrière, et surtout le couple qui se promène.

A cette époque, je photographiais principalement des paysages. Cette photo est l’une des premières ou j’ai commencé à m’intéresser à l’humain. Le couple qui se trouve sur la photo était donc mon sujet principal pour cette photo.

Lorsque j’ai pris la photo, je ne voyais que ce couple. Idem lorsque j’ai retouché ma photo, ou que je l’ai publiée sur les réseaux sociaux. Le sujet pour moi était clairement le couple. Je ne voyais qu’eux.

Et pourtant, quand vous avez regardé la photo, est-ce le couple que vous avez vu en premier ? Certainement pas. Il est noyé dans le décor. Au lieu d’être l’élément principal de ma photo, c’est un petit élément, noyé dans le cadre.

Comment diminuer l’importance de l’arrière plan et faire ressortir votre sujet

Si je devais reprendre cette photo aujourd’hui, je sais qu’elle serait complètement différente. Aujourd’hui, j’ai appris à prendre le dessus sur mon cerveau, et à porter beaucoup plus d’attention à l’arrière plan et à tout ce qui entoure le sujet que je veux photographier. Et c’est beaucoup plus simple que ce que vous pouvez imaginer :

Choisissez clairement le sujet de votre photo

On en a déjà parlé dans l’article que j’ai publié il y a quelques jours : « L’importance de bien identifier son sujet pour réussir ses photos ». La première chose à faire pour réussir votre composition, c’est de savoir exactement quel est le sujet de votre photo. Savoir qui est le sujet vous permet de savoir ce que vous devez mettre en avant, et au contraire ce que vous devez éliminer ou rendre moins présent dans votre composition. Vous ne devez avoir qu’un seul sujet. Et si je reprends ma photo d’exemple, vous voyez que ce n’est pas le cas : Mon sujet est le couple, mais il n’est pas assez présent. Mon sujet aurait pu être le dôme de la grave, mais dans ce cas il n’aurait pas fallut que le couple soit sur la photo. Ou alors qu’il y ait d’autres personnes autour. Ou qu’il ne soit pas placé à cet endroit. Là, deux sujets s’affrontent, et la photo est moins intéressante.

Rapprochez-vous de votre sujet

Si vous vous rapprochez vraiment près de votre sujet, il va remplir une plus grande partie de votre cadre. Le choix de votre sujet principal devient alors évident. On ne peut plus le louper. On ne voit plus que lui ou presque. Pensez donc à utiliser vos pieds, et à vous déplacer.

Cold Winter

Pour prendre cette photo, j’étais à quelques centimètres de mon sujet. Il occupe quasiment la totalité du cadre.

Utilisez une faible profondeur de champ

Utiliser une faible profondeur de champ va vous permettre de rendre votre arrière plan complètement flou, et vous aidera à isoler votre sujet. Il sera le seul élément bien net de votre photo, et l’oeil de ceux qui regarderont votre photo sera automatiquement attiré par lui.

Pour obtenir une faible profondeur de champ, utilisez une grande ouverture, une focale longue, et rapprochez-vous de votre sujet.

Printemps

Sur cette photo, si je n’avais pas utilisé une très petite profondeur de champ, la fleur que j’ai photographié serait noyée au milieu des autres fleurs de cette pelouse.

Simplifiez votre arrière plan

Plus votre arrière plan sera simple et uni, moins il viendra perturber la lecture de votre photo.

Déplacez votre sujet : Si vous le pouvez, n’hésitez pas à déplacer votre sujet pour qu’il soit placé devant un arrière plan uni. Si vous photographiez une personne, positionnez la dos à un mur par exemple.

Utilisez vos pieds : Si vous ne pouvez pas déplacer votre sujet, vous pouvez vous déplacer vous. Prenez l’habitude de tourner autour de votre sujet, et choisissez l’angle ou l’arrière plan sera le plus simple possible.

Changez de point de vue : Quelques fois, simplifier l’arrière plan derrière un sujet est aussi simple que de se mettre à genoux. Si vous photographiez une personne par exemple, et que derrière elle l’arrière plan est très chargé, baissez-vous, et c’est le ciel qui deviendra votre arrière plan. Une autre astuce : Demandez à votre sujet de se coucher par terre et placez vous au-dessus de lui pour le photographier. La majorité des sols sont unis et feront d’excellents arrières plans — Je suis d’accord, on ne peut pas faire ça partout, ni avec n’importe qui !

Attendre

Sur cette photo, mon sujet est bien identifiable positionné devant un mur aux couleurs relativement unies.

Utilisez les contrastes

Contraste de luminosité

Faire en sorte que votre sujet principal soit beaucoup plus lumineux, ou au contraire beaucoup plus sombre que le reste de votre photo, va vous aider à le faire se détacher de votre arrière plan.

00003_blog_photo

Pour prendre cette photo, j’ai attendu que le barman se place juste en dessous d’un spot. Il est ainsi beaucoup plus lumineux que l’arrière plan. Le sujet est bien identifiable, et pourtant l’arrière plan est très chargé.

Little Boy

Sur cette photo c’est l’inverse : Mon sujet est beaucoup plus sombre que l’arrière plan, et c’est ce qui le rend facilement identifiable.

Contraste de couleur

Vous pouvez également utiliser un contraste au niveau des couleurs. Si la couleur de votre sujet est très contrastée par rapport à la couleur de votre arrière plan, il sera mis en valeur et facilement identifiable.

Soirée d'hiver

Sur cette photo, le manteau orange vif se détache et met en valeur mon sujet devant un arrière plan aux couleurs assez unies et tristes.

Utilisez des objets comme cadre

Vous pouvez également utiliser des objets pour créer un cadre autour de votre sujet principal, et masquer ce qui se trouve derrière lui.

(ISO 100 - 25mm - f/4.0 - 1/80s)

Sur cette photo, j’ai utilisé deux touffes d’herbes comme cadre. Le sujet est bien identifiable entre ces touffes d’herbe, et elles masquent tout ce qui se trouvait autour de mon sujet.

Un petit exercice de mise en pratique

Vous savez maintenant quels outils utiliser pour mettre en avant votre sujet sur une photo. Vous savez également que vous devez prêter attention à l’arrière plan lors de la prise de vue et la retouche de vos photos.

Mais comme souvent en photographie, vous allez devoir vous entrainer un peu pour arriver à changer vos habitudes. Et la première chose à faire, c’est apprendre à repérer rapidement les éléments qui viennent détourner votre regard du sujet principal de vos photos.

Voici un petit exercice pour vous entrainer. C’est à faire à la maison, donc pas d’excuses pour ne pas le faire dès aujourd’hui !

Prenez une de vos photos au hasard. Affichez là en plein écran sur votre ordinateur. Et maintenant, levez-vous, et reculez-vous. Placez vous assez loin de votre ordinateur. 10 mètres si vous le pouvez. A cette distance, vous devriez avoir du mal à distinguer les détails de votre photo. Mais, êtes vous encore capable de distinguer votre sujet principal ?

Si ce n’est pas le cas, demandez-vous pourquoi, et surtout comment vous auriez-pu ce jour là prendre votre photo différemment pour que votre sujet soit mieux identifié :

  • Auriez-vous pu vous rapprocher de votre sujet, pour qu’il occupe une plus grande place dans votre cadre ?
  • Etait-il possible d’utiliser une faible profondeur de champ pour isoler votre sujet ?
  • Auriez-vous pu vous déplacer pour que l’arrière plan soit plus simple ? Ou déplacer votre sujet ? Ou changer de int de vue en vous baissant par exemple ?
  • Est-ce-que votre sujet n’est pas assez contrasté par rapport à l’arrière plan ? Et auriez-vous pu changer cela à la prise de vue ?
  • Et enfin, auriez-vous pu utiliser des objets pour former un cadre autour de votre sujet est l’isoler de l’arrière plan ?

Pensez à faire cet exercice régulièrement. En prenant une photo au hasard. Ça marche également, et voir même mieux, avec une photo imprimée, épinglée sur un mur.

Question : Aviez-vous conscience que l’arrière plan était aussi important que votre sujet pour la composition de vos photos ? Vous faites-vous souvent avoir par votre cerveau qui lui fait abstraction des éléments qui entourent votre sujet ? Faites-nous part de tout ça dans les commentaires juste un peu plus bas sur cette page.