Le réglage de compensation d’exposition

Cet article fait partie de la série de cours
Débuter en photographie

Heureusement pour nous photographes, la photo ne se résume pas à prendre des photos techniquement parfaites. Une cabine photo automatique sait faire des photos techniquement parfaites. Comme vous pouvez le voir sur la photo de votre passeport, le résultat n’est généralement pas très flatteur. Un photographe doit réfléchir, faire des choix et être créatif. Parfois ces choix vont à l’encontre de la perfection technique et c’est le cas avec l’exposition d’une photo.

Rappelez-vous bien d’une chose : il n’y a pas de bonne exposition. Lorsque votre appareil photo mesure l’exposition d’une scène, il vous donne une indication, mais en aucun cas la vérité. A partir de cette indication, c’est à vous de décider de l’exposition que vous souhaitez. Selon le message que vous voulez transmettre, l’ambiance que vous voulez retranscrire ou l’effet artistique que vous voulez créer, vous devrez vous-même choisir l’exposition que vous souhaitez pour votre photo.

L’important pour un photographe n’est pas de bien exposer une photo (il faut savoir le faire bien entendu), mais de savoir contrôler son exposition. En d’autres termes, un photographe doit savoir, volontairement et selon son envie, surexposer, exposer correctement ou sous-exposer une photo.

Qu’est-ce que le réglage de compensation d’exposition ?

Pour contrôler l’exposition de ses photos, le photographe a un outil très efficace à sa disposition : le réglage de compensation d’exposition.

Ce réglage fonctionne avec les modes automatiques et semi-automatiques (modes P, A et S) uniquement, et est disponible sur la quasi-totalité des appareils photos. En mode manuel la compensation d’exposition n’existe pas, ce qui est logique puisque c’est vous qui définissez manuellement votre exposition.

La compensation d’exposition marche en corrélation avec la mesure d’exposition dont nous avons parlé dans l’exercice précédent. Voici comment cela se passe lorsque vous prenez une photo :

  1. Vous choisissez un mode de mesure d’exposition : évaluative, à prépondérance centrale ou spot
  2. Vous prenez votre mesure en visant votre sujet et en appuyant à mi-course sur le déclencheur de votre appareil
  3. Si vous le souhaitez, vous compensez l’exposition pour indiquer à votre appareil de surexposer ou sous-exposer votre photo par rapport à la mesure qu’il vient de faire

Le réglage de compensation d’exposition vous permet donc de forcer votre appareil à surexposer ou sous-exposer la photo qu’il va prendre.

Comment fonctionne le réglage de compensation d’exposition ?

Le fonctionnement du réglage de compensation d’exposition est très simple. En général pour le modifier il faut faire tourner une molette. Sur certains modèles d’appareils qui ne comportent qu’une seule molette de réglage, il faut appuyer simultanément sur un bouton qui comporte un icône « +/- » pour modifier ce réglage. Chaque appareil est différent. Reportez-vous au manuel du votre pour savoir comment il fonctionne à ce niveau là.

Lorsque vous modifiez le réglage de compensation d’exposition en tournant la molette, votre appareil va afficher une échelle de mesure d’exposition et vous verrez le curseur qui indique l’exposition actuelle se déplacer le long de cette échelle.

indicateur compensation exposition
J’ai entouré en rouge l’échelle qui indique l’exposition de la photo que va prendre mon appareil. Ici l’indicateur est à +1, la photo sera donc surexposée.

Si ce curseur est en position 0, vous obtiendrez une photo qui aura la même exposition que celle suggérée par votre appareil lorsqu’il a mesuré l’exposition de votre sujet. Si vous déplacez le curseur vers les valeurs positives de l’échelle de mesure, vous indiquez à votre appareil que vous voulez qu’il surexpose la photo que vous allez prendre. Plus le curseur sera sur une valeur importante, plus votre photo sera surexposée. Comme vous vous en doutez, les valeurs négatives correspondent à une sous-exposition. Plus vous indiquez une valeur négative à votre réglage de compensation d’exposition, plus la photo créée par votre appareil sera sous-exposée.

Lorsque vous utilisez le réglage de compensation d’exposition pour surexposer volontairement une photo, votre appareil modifie automatiquement ses réglages pour obtenir l’exposition que vous souhaitez.

  • En mode P votre appareil va jouer sur l’ouverture et la vitesse d’obturation
  • En mode A il va conserver l’ouverture que vous avez choisie et modifier la vitesse d’obturation pour obtenir l’exposition que vous lui avez indiquée.
  • En mode S il va au contraire garder la vitesse d’obturation réglée et faire varier l’ouverture.

Pourquoi modifier l’exposition volontairement ?

Dans certaines situations, le capteur de votre appareil photo peut se tromper en mesurant la bonne exposition de votre photo. C’est souvent le cas si vous photographiez des sujets réfléchissant beaucoup de lumière ou très fortement illuminée (par exemple une plage en été, la neige ou une surface métallique réfléchissante). Votre appareil sera alors trompé par la trop forte quantité de lumière et aura tendance à sous-exposer vos photos. Dans ce cas-là, vous pourrez utiliser la compensation d’exposition pour revenir à une exposition satisfaisante.

A part cette exception, dans la majorité des cas votre appareil aura une mesure d’exposition correcte. Lorsque vous utiliserez le réglage de compensation d’exposition ce sera alors pour modifier l’ambiance qui se dégage de votre photo.

A ce sujet, je vous invite à relire l’article suivant : L’influence de la lumière sur l’ambiance de vos photos. Vous y apprendrez comment comprendre la relation qui existe entre la lumière et l’ambiance qui se dégage de vos photos. Le réglage de compensation d’exposition dont nous venons de parler vous aidera à maitriser la lumière et donc l’ambiance de vos photos.

Cet article fait partie de la série de cours Débuter en photographieCours précédent : La mesure d’exposition en photographieCours suivant : Ne vous découragez pas, vous allez y arriver !

Vous souhaitez vivre de votre passion ? Je vous aide à y arriver sur mon nouveau blog. En savoir plus...

Pour aller plus loin dans votre apprentissage de la photo, vous pouvez lire mon livre J'apprends la photographie. Vous y découvrirez 25 exercices qui vous aideront à améliorer vos photos et à développer votre créativité. J’ai conçu ce livre pour qu’il soit simple et accessible, même aux débutants. Il n’y a pas de langage technique, les exercices sont expliqués simplement et accompagnés d’exemples. En savoir plus...

3 Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Répondre

    maria

    comment acheté le livre mais j ai un nikon d7200 sa peu aide j habite un tout petit village juste a la frontière allemande et honladaise mais en belgique

  • Répondre

    de Mûelenaere

    Que feriez vous pour photographier en cygne en mesure pondérée centrale.
    Le paysage est normal. Le cygne est très blanc.
    Très souvent le cygne apparaît trop blanc et il n’y a pas de matière dans le plumage.
    J’aurais tendance à sous-exposer. Correct?

    Merci.

    • Répondre

      Nicolas Croce

      Tu peux sous exposer effectivement, mais le plus simple est peut-être d’utiliser la mesure spot. Ta mesure d’exposition se fera alors sur un seul point. Vise le cygne lors de la mesure d’exposition et ce sera bon.

Ajouter un commentaire

Votre commentaire