La stratégie marketing d’Adobe à propos de Lightroom n’est pas très claire ces dernières années. Le logiciel est passé d’une licence permanente à un abonnement mensuel, il y a eu plusieurs changements de noms et de nouveaux produits ont rejoints la gamme de logiciels dédiés aux photographes. Pas facile de s’y retrouver.

Aujourd’hui, je vais clarifier tout ça et vous expliquer quel logiciel privilégier selon vos besoins et vos objectifs.

Qu’est-ce que Lightroom et en quoi peut-il vous aider ?

La plupart des photographes amateurs connaissent le nom de Lightroom et l’associent à la retouche de photos. C’est vrai que ce logiciel permet de retoucher vos photos, mais ce n’est pas sa seule fonction, loin de là.

La force de Lightroom est de pouvoir gérer l’intégralité du flux de travail du photographe. Et c’est en cela qu’il se différencie de ses concurrents car c’est le seul logiciel à proposer autant de fonctionnalités. La majorité des photographes professionnels l’utilisent, ce n’est pas pour rien.

Avec Lightroom, vous pourrez par exemple :

  • Importer les photos de votre appareil sur le disque dur de votre ordinateur
  • Trier les photos que vous voulez garder et celles que vous pouvez jeter
  • Retoucher vos photos
  • Classer et organiser vos photos
  • Gérer facilement plusieurs unités de stockage (disques durs internes, disques durs externes, NAS, etc.)
  • Exporter et partager vos photos avec vos proches ou sur les réseaux sociaux
  • Imprimer vos photos de manière professionnelle

Pour résumer, en plus de vous permettre d’améliorer vos photos grâce à ses outils de retouche, Lightroom vous simplifie la vie et vous fait gagner beaucoup de temps.

Un peu d’histoire : les licences permanentes et l’abonnement Créative Cloud

Etape 1 – De Lightroom 1 à Lightroom 5 : la licence permanente

Lorsqu’Adobe a commercialisé Lightroom, il était proposé sous forme de licence permanente — on parle aussi de « version boite ». Lorsque vous achetiez la version 1 du logiciel, vous pouviez l’utiliser aussi longtemps que vous le vouliez. Même si la version 2 sortait, vous étiez libre de faire la mise à jour ou pas. Si vous décidiez de passer à la version 2, vous deviez acheter une nouvelle licence que vous installiez sur votre ordinateur.

Cette méthode d’achat était votre seule option pour acquérir les versions 1 à 5 de Lightroom (sorties entre 2006 et 2013).

Etape 2 – Lightroom 6 et Lightroom CC : l’apparition de l’abonnement

Avec la sortie de Lightroom 6 en avril 2015, une nouvelle option d’achat est apparue : un abonnement mensuel. Contrairement à la version boite, avec l’abonnement vous bénéficiez automatiquement de toutes les mises à jours proposées par Adobe et lorsqu’une nouvelle version majeure est commercialisée, vous n’avez pas de supplément à payer pour en profiter.

Pour favoriser l’adoption de la version avec abonnement, Adobe y a ajouté quelques outils qui n’ont jamais été disponibles sur la version boite (la fonction de réduction de la brume par exemple).

Pour différencier les deux versions du logiciel, Adobe a donné le nom de « Lightroom CC » à la version avec abonnement et « Lightroom 6 » à la version boite — « CC » étant les initiales de « Creative Cloud », la plateforme Cloud d’Adobe.

Etape 3 – Lightroom Classic CC et Lightroom CC : exclusivement sous abonnement

En Octobre 2017, une nouvelle mise à jour de Lightroom a été publiée par Adobe.

Ce qui aurait du être Lightroom 7 n’a en réalité jamais vu le jour car Adobe a décidé d’arrêter la commercialisation du logiciel en version boite.

A l’occasion de cette mise à jour, le Lightroom CC que nous connaissions (qui était la version avec abonnement de Lightroom) a été renommé en « Lightroom Classic CC » et un nouveau logiciel a fait son apparition : « Lightroom CC », qui est l’adaptation aux ordinateurs et au web de l’application « Lightroom Mobile » que nous connaissions jusqu’alors.

Je sais, ce n’est pas super simple à suivre. Pour résumer, voici les options qui s’offrent à vous aujourd’hui :

Lightroom 6

Lightroom 6 est la dernière version boite commercialisée par Adobe. Elle n’est plus maintenue depuis janvier 2018, c’est à dire qu’aucune mise à jour ne lui sera apportée et aucun bug ne sera plus corrigé. En d’autres termes, si vous rencontrez un problème, vous êtes tout seul.

Si vous l’avez installé sur votre ordinateur, vous pouvez continuer à l’utiliser mais sachez que si vous changez d’appareil photo, il se peut que les fichiers RAW de ce dernier ne soient plus lisibles sur Lightroom 6.

Aujourd’hui, on trouve encore des sites proposant l’achat de cette version. Je vous déconseille fortement de l’acheter.

Lightroom Classic CC

Lightroom Classic CC est le logiciel que nous connaissons depuis 2006, mais proposé avec un abonnement mensuel.

C’est la version la plus complète de Lightroom, celle qui est la plus utilisée dans le monde aujourd’hui et celle pour laquelle vous trouverez le plus de formations, tutoriels ou livres.

C’est de cette version dont je parle dans mon livre « Apprendre Lightroom Classic CC ».

Lightroom CC

Lightroom CC est un nouveau logiciel, basé sur le cloud, qui a fait son apparition sur les smartphones avant d’être adapté aux ordinateurs en 2017.

A l’heure actuelle, cette version est limitée et dispose de moins d’outils que Lightroom Classic.

Elle a quelques avantages, comme son intégration au cloud d’Adobe ou sa fonction de recherche intelligente grâce à laquelle vous pouvez trouver toutes les photos de chiens qui se trouvent dans votre bibliothèque, même si vous n’avez ajouté aucun tag à vos photos et qu’elles ne sont pas classées.

Mais ces avantages n’arrivent pas à compenser les manques par rapport à Lightroom Classic :

  • Moins d’outils de retouche
  • Moins d’outils pour organiser vos photos
  • Les fonctions d’impression, d’exportation et de partage sont très sommaires
  • etc.

Son interface est également complètement différente de celle de Lightroom Classic.

Les formules d’abonnement

Adobe propose 3 formules d’abonnement spécialement conçues pour les photographes :

Abonnement à Lightroom CC : avec cette formule proposée à 11,99€/mois, vous pourrez utiliser Lightroom CC et disposerez de 1 To d’espace de stockage dans le cloud.

Abonnement Creative Cloud pour la Photo : avec cette formule proposée également à 11,99€/mois, vous pourrez utiliser Lightroom CC, Lightroom Classic CC et Photoshop. Vous ne disposerez que de 20 Go d’espace de stockage dans le cloud.

Creative Cloud pour la Photo (avec 1 To d’espace de stockage en mode cloud) : dans cette troisième formule proposée à 23,99€/mois, vous pourrez utiliser les trois logiciels (Lightroom CC, Lightroom Classic et Photoshop) et disposerez de 1 To d’espace de stockage dans le cloud.

Dans chaque formule, vous pouvez augmenter votre espace de stockage dans le cloud jusqu’à 10 To — moyennant, vous vous en doutez, un coût mensuel supplémentaire. Tous ces tarifs et les formules d’abonnement sont consultables sur le site d’Adobe.

Vous l’avez remarqué, deux abonnements sur les trois proposent à la fois Lightroom Classic et Lightroom CC.

Alors, Lightroom CC, Lightroom Classic ou les deux ?

Commençons par nous intéresser à Lightroom CC. Clairement, pour quelqu’un qui s’intéresse réellement à la photo comme vous et moi, ce logiciel n’est pas au niveau de Lightroom Classic.

Lightroom CC est destiné à un public plus large et se positionne comme concurrent d’Apple Photos, Google Photos et les autres gestionnaires de photos destinés au grand public. A l’heure actuelle, pour un utilisateur plus avancé, il lui manque beaucoup de fonctions.

Un exemple tout simple, lorsque vous voulez exporter vos photos. Lightroom CC ne propose que deux options : enregistrer au format JPEG ou enregistrer au format d’origine (c’est à dire copier le fichier RAW d’origine en y ajoutant les paramètres dans un fichier annexe). De son côté, Lightroom Classic est capable d’exporter dans de multiples formats, vous permet de gérer la qualité et la taille des fichiers exportés et même d’appliquer un filigrane automatiquement.

En clair, si vous ne prenez que quelques photos lorsque vous êtes en famille et que votre appareil principal est votre smartphone, Lightroom CC est fait pour vous. Si vous vous intéressez un peu plus à la photo et avez envie de progresser, mieux vaut utiliser Lightroom Classic en priorité.

Ceci pourrait changer dans le futur car actuellement on ne sait pas très bien quels sont les intentions d’Adobe : Lightroom CC va-t-il rester un produit destiné à un public plus large ou va-t-il évoluer pour un jour remplacer Lightroom Classic ? Les deux produits sont-ils conçus pour fonctionner conjointement ? Car oui, à l’heure actuelle c’est cette dernière option qui est la plus intéressante.

On peut utiliser à la fois Lightroom Classic et Lightroom CC et c’est pour cette raison que les deux logiciels sont inclus dans les abonnements d’Adobe : ils cohabitent très bien ensemble. Voyons comment.

Pourquoi et comment utiliser Lightroom CC et Lightroom Classic

Si vous ne devez utiliser qu’un seul logiciel, je vous conseille d’utiliser Lightroom Classic. Vous aurez plus d’options pour retoucher, organiser, exporter et partager vos photos.

Mais, comme les deux logiciels sont inclus dans le même abonnement, rien ne vous empêche d’utiliser les deux en parallèle.

Depuis Lightroom Classic, vous pouvez facilement synchroniser une collection de photos avec Lightroom CC — ça se fait en un clic. Une fois activée, la synchronisation se fait dans les deux sens : vos photos sont disponibles sur Lightroom CC et si vous apportez une modification depuis ce logiciel, elle sera reportée dans Lightroom Classic.

En soit, ça n’a pas beaucoup d’intérêt. Pourquoi avoir deux logiciels sur un même ordinateur qui partagent les mêmes photos ? Mais ce que vous devez comprendre, c’est que Lightroom CC est plus qu’une simple application. C’est en réalité une plateforme dans le cloud.

Lorsque vous rendez disponible une collection dans l’environnement Lightroom CC depuis Lightroom Classic, vous pouvez y accéder depuis l’application Lightroom CC installée sur votre ordinateur, mais aussi depuis Lightroom CC sur votre smartphone (iOS ou Android), une tablette et même depuis une version web de Lightroom CC. En clair, vous pouvez accéder à vos photos où que vous soyez et même si vous n’avez pas votre ordinateur avec vous.

Ce fonctionnement vous permet des choses intéressantes comme par exemple :

  • Retrouver toutes les photos que vous prenez avec votre smartphone sur votre ordinateur sans même avoir à synchroniser manuellement quoi que ce soit
  • Faire le tri dans les images de votre dernière séance photo alors que vous êtes dans le métro pour vous rendre au boulot
  • Partager des galeries de photos avec vos proches et les mettre à jour dynamiquement depuis Lightroom Classic (si vous ajoutez ou supprimez des photos, vos proches verront ces modifications automatiquement)
  • Utiliser votre smartphone ou votre tablette comme portfolio mobile et montrer vos plus beaux clichés à ceux que ça intéresse — ou simplement les dernières photos de vos enfants à leurs grands-parents.
  • Lightroom CC pour mobile est même capable d’enregistrer des fichiers RAW. Si vous vous équipez d’un petit lecteur de cartes SD compatible avec votre smartphone, lorsque vous êtes en voyage, vous pouvez décharger vos photos dans Lightroom CC Mobile et les fichiers RAW seront automatiquement synchronisés et disponibles sur votre ordinateur.
  • Partager vos photos sur Instagram sans avoir à faire des copier/coller de photos ou passer par d’autres logiciels comme Dropbox.

Il y a surement d’autres usages auxquels je n’ai pas encore pensé, mais vous comprenez le principe.

Le paramétrage et la synchronisation de Lightroom CC est assez simple, mais j’ai pensé à vous : tout est expliqué pas à pas, en détail et sans langage technique dans mon livre « Apprendre Lightroom Classic ». Vous y découvrirez comment paramétrer Lightroom CC et comment adapter votre flux de travail sur Lightroom Classic pour profiter du meilleur des deux mondes.

Et photoshop dans tout ça ?

Photoshop est lui aussi inclus dans les abonnements d’Adobe et ce n’est pas pour rien. Contrairement à la croyance populaire, vous n’avez pas à faire de choix entre Lightroom et Photoshop. Ces deux logiciels sont conçus pour fonctionner main dans la main.

Voici comment ça fonctionne : lorsque vous revenez d’une séance photo, vous importez vos photos dans Lightroom Classic, vous triez les photos que vous souhaitez garder et celles que vous supprimez, puis vous retouchez vos photos.

Photoshop est beaucoup plus puissant et permet de réaliser certaines retouches que Lightroom est incapable de faire. Lorsque vous tombez sur une photo qui demande des retouches avancées, vous pouvez facilement l’ouvrir dans Photoshop (depuis Lightroom vous faites un clic droit sur la Photo > Modifier dans… > Modifier Dans Adobe Photoshop). Une fois les retouches terminées dans Photoshop, enregistrez simplement le fichier et les modifications apparaitront dans Lightroom.

Reprenez ensuite votre flux de travail classique sous Lightroom qui vous permettra d’organiser vos photos puis de les exporter, les partager ou les imprimer.

Est-il obligatoire d’utiliser Photoshop ? Absolument pas. Personnellement je m’en sert assez rarement, mais tout dépend de votre pratique. Un photographe de mode par exemple l’utilisera tous les jours.

Si vous débutez, commencez par vous intéresser à Lightroom. Une fois que vous le maitriserez, vous pourrez vous attaquer à Photoshop.

En conclusion

Aujourd’hui, vous ne pouvez pas faire autrement que de souscrire à un abonnement pour utiliser Lightroom.

Lightroom 6, la dernière version avec licence permanent commercialisée par Adobe, n’est plus développée ni maintenue par Adobe. Evitez-la.

Si vous vous intéressez à la photo, privilégiez Lightroom Classic qui est plus puissant et complet que Lightroom CC — ceci pourrait changer dans les mois ou années à venir, mais pour l’instant la politique d’Adobe n’est pas claire à ce sujet.

Lightroom Classic doit être votre logiciel de base pour gérer votre flux de travail et organiser vos photos. Si vous débutez, concentrez tous vos efforts sur ce logiciel. C’est ce que je vous explique dans mon livre « Apprendre Lightroom Classic CC ».

Lightroom CC et Photoshop sont des assistants. Le premier vous permettra de synchroniser vos photos dans le cloud, le second vous permettra d’effectuer des retouches plus poussées que Lightroom. Vous n’êtes pas obligé de les utiliser, mais ils sont compris dans l’abonnement, alors pourquoi ne pas s’y intéresser ? — mais seulement une fois que vous maitriserez Lightroom Classic.

J’espère que c’est maintenant plus clair pour vous. Si vous avez une question, n’hésitez surtout pas : les commentaires sont là pour ça.