L’importance d’une pratique régulière de la photo + Un calendrier pour suivre votre progression à télécharger

Dans son livre « Le choix de l’excellence », Jim Collins nous raconte l’histoire de deux explorateurs, Roald Amundsen et Robert Falcon Scott. Chacun d’eux a mené une expédition pour être le premier à atteindre le pôle sud en 1911.

Le défi était de taille : plus de 2 000 kilomètres de marche dans des conditions hostiles pour l’homme. Des vents très forts, des températures qui descendent régulièrement sous les -20°C, et les vêtements de l’époque étaient loin d’être aussi performants que ceux que nous connaissons aujourd’hui. En 1911, il n’y avait pas non plus de moyens de communication satellitaires. Impossible d’appeler une équipe de secours si quelque chose se passait mal.

Pour mener à bien cette expédition, Amundsen et Scott ont choisi des approches totalement différentes.

Les hommes de Scott marchaient aussi loin que possible quand les conditions étaient bonnes, et restaient à l’abri pour se reposer quand le temps se dégradait.

De leur côté, Amundsen et ses hommes choisirent d’être régulier. Ils marchèrent entre 20 et 30 kilomètres tous les jours, quel que soit la météo. Les jours de beau temps ils auraient pu marcher plus longtemps, mais Amundsen refusait d’aller plus loin pour éviter l’épuisement.

A votre avis, quelle équipe a été la première à atteindre le pôle sud ?

Celle qui a choisi la régularité bien sur ! L’expédition menée par Scott a atteint le pole sud, mais 34 jours plus tard que celle d’Amundsen. Après avoir gagné la course vers le pôle sud, Amundsen est rentré sein et sauf. Scott et ses hommes sont tous morts d’épuisement, de faim ou de froid sur la route du retour.

L’importance d’une pratique régulière de la photo

Même si votre objectif est moins périlleux que celui d’Amundsen et Scott, si vous voulez progresser rapidement en photo, mieux vaut vous focaliser sur une pratique régulière.

Vous progresserez beaucoup plus rapidement si vous prenez une petite dizaine de photos tous les jours, plutôt que plusieurs milliers de photos seulement pendant vos voyages, et plus rien pendant un mois.

Si vous êtes plutôt dans la seconde situation, voici quelques conseils pour vous aider à prendre des photos plus régulièrement :

  • Ayez toujours un appareil sur vous : Votre gros reflex est peut-être très performant, mais il n’est pas facile à transporter. Si vous débutez, préférez un appareil hybride à un reflex. Si vous avez déjà un reflex, pourquoi ne pas acheter un petit compact que vous pourrez toujours avoir avec vous. Au pire, utilisez votre smartphone.
  • Mettez-vous moins de pression : Si vous ne prenez pas des photos incroyables à chacune de vos sorties, ce n’est pas très grave. Arrêtez de vous mettre la pression avec ça. Plutôt que de penser au résultat final, profitez de ce moment passé à prendre des photos. Profitez de l’air extérieur. Regardez les jolies choses qui vous entourent. Appliquez vous à prendre les meilleurs photos que vous pouvez, mais si à votre retour à la maison vos photos ne vous plaisent pas, ce n’est pas très important. Analysez les, essayez de comprendre comment vous auriez pu faire mieux, puis jetez les.
  • Planifiez vos sorties : En fin de semaine, prenez votre agenda et planifiez des créneaux pour sortir prendre quelques photos la semaine suivante. Essayez de planifier un créneau par jour. Pas la peine de planifier une demi-journée à chaque fois. Rappelez-vous l’histoire d’Amundsen. 20 à 30 kilomètres par jour, jamais plus. Fixez vous un objectif d’une sortie photo d’un quart d’heure ou une demi-heure par jour. Pas plus. Mais faites le tous les jours si possible. Après votre déjeuner par exemple, plutôt que de perdre du temps sur Facebook ou autre, sortez prendre quelques photos.
  • Ayez un objectif bien défini : Pour chaque sortie que vous planifiez, essayez d’avoir un objectif bien défini. Que voulez-vous photographier ? Quel type de photo voulez-vous prendre ? Quelle technique voulez-vous améliorer ? Les 25 exercices que je propose dans mon livre « J’apprends la photographie » sont parfaits pour cela. Vous pouvez par exemple prévoir de sortir lundi pour faire le premier exercice, mardi pour faire le second, etc. Quand vous planifiez vos sorties sur votre agenda, essayez en même temps de définir l’objectif de la sortie. Vous n’aurez ainsi pas à réfléchir chaque jour à ce que vous allez photographier.
  • Adaptez le rythme de vos sorties à votre vie quotidienne : Pas la peine de planifier une sortie photo tous les jours si votre emploi du temps est déjà surchargé. Pourquoi ne pas prévoir une sortie tous les deux jours ? Ou une sortie par jour les week-end ? Le tout est de trouver un rythme qui vous convient, et d’être régulier.

Un calendrier pour suivre la régularité de vos sorties photo

Maintenant que vous avez défini à quel rythme vous alliez planifier vos sorties photo, comment rester motivé et être sur que vous respecterez votre plan ?

J’ai un moyen très simple pour cela. J’utilise un calendrier, que je place bien en vue à un endroit ou je passe souvent. Sur le frigo dans la cuisine par exemple. Sur ce calendrier, j’entoure en rouge chaque jour ou j’ai pris une photo. Voici un exemple de ce que ça peut donner :

img-alternative-text

L’idée est ensuite de créer des séries, et de tout faire pour ne pas les casser. Par exemple, si vous avez décidé de faire une sortie photo tous les samedi, vous devriez avoir quelque chose qui ressemble au mois de mars sur mon exemple. Faites tout votre possible pour qu’il n’y ai jamais un samedi qui ne soit pas entouré. Si vous décidez de prendre des photos tous les jours, votre calendrier ressemblera plus à la seconde semaine du mois de février sur mon exemple. Le mois de janvier n’a quant à lui pas été très bon : j’ai sauté un dimanche alors que je m’étais fixé une photo tous les dimanches.

Pour que cette méthode soit encore plus efficace, engagez-vous à réussir auprès de quelqu’un. Expliquez par exemple à votre conjoint ou à vos enfants ce que vous voulez faire. Ils se chargeront de vous faire remarquer que vous n’êtes pas très régulier. Vous aurez une motivation supplémentaire.

Téléchargez un calendrier vierge pour suivre vos sorties

Pour vous faciliter la tâche et vous permettre de commencer à suivre la régularité de vos sorties photo dès maintenant, j’ai créé pour vous des calendriers vierges. Ils sont en pdf et au format A4, donc facilement imprimables. Chaque calendrier affiche une année complète sur une seule page. Je vous ai préparé 6 calendriers au total, pour couvrir les années de 2016 à 2021. Voici à quoi ils ressemblent :

img-alternative-text

Vous pouvez télécharger ces calendriers dès maintenant et gratuitement bien sur. Indiquez simplement votre adresse email ci-dessous et cliquez sur le bouton pour lancer le téléchargement.

Nous sommes ce que nous faisons régulièrement. L’excellence n’est pas un acte, c’est une habitude — Aristote

Prenez des photos régulièrement et vous progresserez rapidement, sans même vous en apercevoir.

Vous souhaitez vivre de votre passion ? Je vous aide à y arriver sur mon nouveau blog. En savoir plus...

Pour aller plus loin dans votre apprentissage de la photo, vous pouvez lire mon livre J'apprends la photographie. Vous y découvrirez 25 exercices qui vous aideront à améliorer vos photos et à développer votre créativité. J’ai conçu ce livre pour qu’il soit simple et accessible, même aux débutants. Il n’y a pas de langage technique, les exercices sont expliqués simplement et accompagnés d’exemples. En savoir plus...

5 Commentaires

Ajouter un commentaire
  • Répondre

    Nora

    Bonjour Nicolas
    Personnellement je manque de temps, je travaille (dans un bureau), et le soir je cours chercher les enfants (qui sont petits), ensuite arrivée à la maison une deuxième journée commence, sans compter mes temps de transport quotidiens. Honnêtement c’est très dur de consacrer du temps à la photo chaque jour, et c’est pour cela que je stagne en ce moment. Mais à la lecture de cet article, je vois que je pourrais peut-être m’accorder quelques minutes de pratique photo, mais si ce n’est pas énorme, c’est toujours cela de pris.
    Merci de nous remotiver !!

  • Elle est sympa la petite histoire pour le Pole sud, mais il me semble qu’il y avait une expédition qui avait des chiens de traîneaux alors que dans l’autre c’était les hommes qui portaient tout sur leur dos…On devienne qui est arrivé 1er ! Malheureusement l’histoire a été tragique pour l’autre équipe. Il y a eu un reportage très intéressant à la télé la dessus il y quelques temps… Pour faire le comparatif avec la photographie, on peut dire que la préparation et le matériel compte aussi dans le succès d’une photo (ou de la progression dans notre cas).

  • Répondre

    jeanmarc

    Bonjour Nicolas,
    Oui tout à fait exact , tu mets le doigt sur un truc que je ressens confusément depuis mon retour de vacances ..La Réunion, où j ai fait beaucoup de photos puis plus rien. J avais un peu oublié mes automatismes , qui sont assez vite revenus mais si je pratiquais régulièrement je ne les oublierais pas. Quand on veut on trouve une solution (le calendrier..why not) quand on ne veut pas on trouve une excuse…;-)

  • Répondre

    LAQUA

    Bonjour, c’est tout à fait vrais, je pars tous les jours avec mon réflex mais je ne regarde pas mes clichés pour les analyser. Il est difficile de faire ce que l’on veut en photo , les manifestations culturelles sont un bon moyen de faire des clichés de rue ( brocantes , marchés locaux etc..)

  • Répondre

    Denis

    J’ai un nouveau reflex et veux progresser et je crois que vous pouvez m’aider merci pour les articles publiés à bientôt de vous lire
    Ps je suis du quebec comment faire pour avoir votre livre sur lightroom 😊

Ajouter un commentaire

Votre commentaire